La valorisation


La valorisation

La logique d’économie circulaire invite à récupérer les matières et l’énergie contenues dans les déchets afin de créer des boucles vertueuses, et d’éviter la consommation de ressources fossiles.

Valorisation énergétique

Pourquoi ?

Le Protocole de Kyoto, en 1995, a fait émerger la notion de réchauffement climatique, et l’urgence à entrer dans une ère de rationalisation dans l’utilisation des ressources énergétiques fossiles.
Votée en août 2015, la Loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte confirme l'engagement de la France à développer la part d’énergies renouvelables dans sa consommation globale, pour la porter à 32 % à horizon 2030. Parmi les solutions : le développement des énergies solaires, éoliennes, hydrauliques, mais aussi celles extraites des déchets.

Comment ?

La valorisation énergétique des déchets s’effectue pendant la phase de refroidissement des fumées, étape essentielle avant leur traitement. Le refroidissement est réalisé dans des chaudières parcourues par un circuit d’eau déminéralisée : les fumées cèdent leur énergie à l’eau sous-pression. La vapeur produite est ensuite revendue directement à un site industriel voisin  ou, sur la troisième unité détendue dans un groupe turbo-alternateur pour produire de l'électricité. Sa chaudière peut en effet produire 73 t/h de vapeur surchauffée à 350°C et 42 bars effectifs. Cette vapeur est envoyée sur un turboalternateur de capacité nominale 14,6 MW. Une partie de l’électricité produite est autoconsommée par le site. Le reste est revendu à EDF.
Trédi a installé des compteurs permettant de calculer la performance énergétique de chaque unité. Les valeurs obtenues étant supérieures aux minimums requis par la règlementation le traitement thermique appliqué aux déchets peut être qualifié d'opération de valorisation. Cette qualification permet de réduire la taxe appliquée au coût du traitement des ordures ménagères.

Valorisation matière

La Valorisation matière est un moyen de préservation des ressources naturelles. Elle permet de réutiliser, après préparation, la matière contenue dans un déchet pour fabriquer de nouveaux produits. Les matières ainsi recyclées constituent des matières premières secondaires, utilisées en remplacement de matières premières vierges.

Les mâchefers contiennent environ 10% de métaux.
Trédi Salaise exploite une unité de déferraillage dimensionnée pour traiter 30 tonnes/heure de mâchefers et permettant la valorisation de 5600 tonnes de métaux ferreux.
 

Glossaire

Economie circulaire :

L'économie circulaire désigne un concept économique, d'une part sobre en carbone et en énergie et d'autre part sobre en ressources naturelles, fondé sur l'écoconception des produits et services ...

En savoir +