La plate forme de tri et de regroupement

Qu’est ce que c’est ?

Les plates-formes de tri et de regroupement apportent des solutions spécifiques et de proximité pour la gestion des déchets produits en petites quantités.

Les déchets admis sur les plates-formes sont :

  • les Déchets Dangereux des Ménages (DDM) collectés dans les déchèteries : tubes néons, piles, aérosols, désherbant, produits de bricolage ...
  • les Déchets Dangereux Diffus (DDD) produits par les clients industriels, artisans : solvants, peintures, vernis, colles, produits chimiques de laboratoire ...

Une fois collectés et regroupés sur la plate-forme, des chimistes spécialisés effectuent l’identification et le tri des déchets avant de les orienter vers les filières de valorisation et de traitement adaptées, garantissant la traçabilité et la conformité règlementaire dans la prise en charge du déchet.

Les plates-formes s’appuient sur les compétences de la filiale Séché Transports pour la collecte et le regroupement des déchets diffus, et ensuite leur acheminement vers les exutoires de valorisation ou de traitement.

Notre projet

Par la mise en exploitation début juillet 2016 d'une plate forme de tri et de regroupement au Sud-Est du siteTrédi Salaise complète son dispositif régional de prise en charge des déchets qui, jusqu’à présent, ne pouvaient être réceptionnés qu’en gros volumes.

Au carrefour de 5 départements, elle permet la mise en place de circuits économiques courts sur des petites quantités.
 
La proximité directe de la plate forme avec les filières de traitement permet de réceptionner les déchets incinérables en flux tendu. A l’issue du tri, les déchets qui ne pourront être pris en charge sur le site sont stockés avant expédition vers les centres de traitement ou de valorisation dument autorisés. Ce stockage est cependant limité puisque ces déchets ne représentent que 10 % du flux. Au-delà des avantages logistiques, ce travail en flux tendu et ce volume de stockage réduit sont un gage de réduction des risques.

Les opérations sont effectuées dans un bâtiment associé à un laboratoire et un bureau administratif. 14 armoires sur rétention permettent le stockage des déchets triés en amont de leur expédition et des déchets non triés en fin de journée.

L’autorisation préfectorale porte sur un maximum de 6000 tonnes annuelles de déchets triés ( soit 6 à 9 camions par jour).
Cette nouvelle activité prévue pour une mise en exploitation au deuxième trimestre 2016 a nécessité le recrutement de 2 chimistes, de 2 caristes d'un chargé d'affaires, d'un assistant commercial et d'un logisticien.



 

Glossaire

Déchets dangereux des ménages – DDM :

Ils comprennent les produits ou objets rejetés par les ménages, explosifs (aérosols), corrosifs (acides), nocifs, irritants (ammoniaque, résines), comburants (chlorates des désherbants), facileme ...

Déchets dangereux diffus :

Les Déchets Dangereux Diffus (DDD), proviennent des ménages et d’activités diverses telles que le commerce et l’artisanat, les PME/PMI, les établissements d’enseignement et de recherche, les ...

En savoir +